Play
  • K.Kennedy 6911 site

Presse

  • International PIANO - INTERVIEW

    International PIANO - INTERVIEW

    mai 2021
    International Piano Magazine (UK)
    ITW de 2 pages "One to watch" 
    Michael Johnson

    Twilight tone
    “It is essential to go beyond the notes on the page, he says, and to ‘master the stylistic shadings of the period’ “
  • Neue Musikzeitung

    Neue Musikzeitung

    avril 2021
    « Larderet fait briller chaque accord dans toute sa complexité, construit de manière convaincante les petits drames sonores, donne aux gros morceaux cette aura de violence sublime qui ne lâche pas l'auditeur jusqu'à la fin, et captive ainsi pendant 87 minutes avec la seule interruption de changement de CD. Et d'ailleurs, avec toute cette poésie, il s'avère être l'un des meilleurs pianistes de notre temps. »

    Neue Musikzeitung (Allemagne) - avril 2021
    Christoph Schlüren
  • Fanfare Magazine

    Fanfare Magazine

    mars 2021
    « Une fois de plus, Larderet projette des tritons puissants, des cloches sonores, pour invoquer un cortège sinistre subtil dans son évocation du motif du « désir » de Tristan (La lugubre gondola de Liszt). […] Cette pièce large mais bien composée (Ballade n° 2) permet à Larderet d'afficher une technique de bravoure et une véritable panoplie de couleurs au clavier, chromatiques, en cascades d'octaves brisées ou échelles descendantes et montantes. […] Dans Funérailles, Larderet injecte la circonférence, la tension et la sensibilité requises dans cet hommage à l'esprit héroïque avec une ardeur et un panache technique que nous aimons de Horowitz et Cziffra, admirable compagnie, en effet. »

    Fanfare Magazine (USA) N° 44:4 - mars / avril 2021 
    Gary Lemco  
  • Télérama 3 f

    Télérama 3 f

    janvier 2021
    « Parfaitement à son aise dans cet univers contrasté, l’interprète y fait preuve, selon les pièces, d’une endurance de marathonien ou de la précision d’un miniaturiste. Dépourvue d’effets (mais pas d’éclat), jamais brutale, son approche est élégante, rigoureuse, soucieuse d’équilibre et de nuances. »

    Distinction fff Télérama N°3707 (France)
    Sophie Bourdais
  • Panet Hugill - Interview

    Panet Hugill - Interview

    janvier 2021
    Planet Hugill (UK - London) - référencé dans le 'Top 50 Classical Music Blogs'

    "The performer is a mirror who should serve the text and the composer: French pianist Vincent Larderet discusses his approach in the light of his recent Liszt recital Between Light & Darkness"
  • RTS Espace 2 - Interview

    RTS Espace 2 - Interview

    janvier 2021
    Radio RTS Espace 2 (Suisse)
    Double album LISZT Between Light & Darkness
    Interview par Julian Sykes disponible en Replay à partir de 1h19min
  • International Piano

    International Piano

    janvier 2021
    “Larderet impressed with his previous release […], but this recital takes things to the next level. His melding of the intellectual with the visceral is rare.”

    International Piano magazine (UK) - N° de janvier / février 2021 
    Colin Clarke 
  • Klassik Heute "Empfehlung"

    Klassik Heute "Empfehlung"

    décembre 2020
    « Il a non seulement un contrôle absolu sur son instrument et tous les paramètres du piano, mais aussi une pénétration mentale, ou plutôt poético-philosophique des œuvres et de leur contenu que je n'ai jamais rencontrée sous cette forme avec Liszt. [...] Mais avant tout, c'est une immense urgence émotionnelle qui m'électrise à propos de l'interprétation bien pensée de Liszt par Larderet. Entre virtuosité et spiritualité, entre ascétisme et pathétique, un tremblement intérieur tendu et juste contrôlable imprègne son jeu; et c'est pourquoi son enregistrement Liszt est profondément personnel pour moi, si incomparable et simplement recommandable. »

    Klassik Heute "Empfehlung" (Allemagne) - 30 décembre 2020
    Christof Jetzschke
  • Musical Life

    Musical Life

    novembre 2020
    « Vincent Larderet est considéré comme l'un des pianistes les plus éminents de notre temps. [...] Le concept même du programme issu des œuvres de Franz Liszt nous convainc que Larderet est […] un penseur et un philosophe profond. »
     
    « Larderet, à juste titre, jette une fois de plus les chaînes artificielles de «l'anti-impressionniste» et laisse libre cours à ses côtés les plus forts - la capacité de «peindre en musique», en jouant avec les timbres, les contrastes de nuances dynamiques, le son profond et sanguin de l'instrument. […]
    Ce n'est ni un piano, ni un orgue, ni même un orchestre, mais un chœur de voix humaines. Il semble qu'un tel "effet spécial" ne pourrait être obtenu qu'avec une expérience très personnelle. Et encore une fois, il faut se demander où un jeune homme comme Larderet a une expérience de vie qui lui permet de pénétrer dans de tels abîmes? »

    Musical Life Magazine (Russie) N°11 - nov. 2020
    Maria Zalesskaya
  • MusicWeb International

    MusicWeb International

    octobre 2020
    "Larderet unleashes some powerful passion and drama [...] In each of the works, Larderet achieves some wonderful sonorities and effects. [...] This is a programme that has been carefully and intelligently constructed and I’ve thoroughly enjoyed its contrasting elements. It’s been beautifully recorded and offers the listener much to enjoy." [LISZT Between Light & Darkness 2 CD Set]

    MusicWeb International (UK)
    Stephen Greenbank
  • Communiqué de presse (CDP) 2 CD LISZT

    Communiqué de presse (CDP) 2 CD LISZT

    mai 2020
    2CD LISZT Between Light & Darkness à paraître le 1er octobre 2020 cher PIANO CLASSICS. 
    Pour la presse & journalistes (ENG version)
    ©Mary McNeill - Resonance 
  • Press Kit

    Press Kit

    octobre 2019
    A l'usage des professionels du monde musical (presse, organisateurs, management etc.) comprenant biographie, discographie, extraits de presse, vidéos etc.
    Version pour imprimer en HD. 

    Design © 2021 Mary McNeill
  • Theater Jones

    Theater Jones

    juillet 2019
    Ravishing Ravel : Pianist Vincent Larderet closed this year's French-themed PianoTexas Festival at Texas Christian University. 
    "Appropriate to the arrival, just a few hours after the close of the recital, of July—the month of the great national holidays of both the U.S. and France—Larderet encored with Debussy’s Prelude Feu d’artifice (“Fireworks”), delivered with explosive energy."

    Theater Jones (USA)
    Wayne Lee Gay
  • Clavier Companion Magazine

    Clavier Companion Magazine

    juillet 2018
    « Larderet livre une performance personnelle et bien conçue du Ier Livre d’Images, en choisissant des voix mélodiques inhabituelles qui produisent une clarté admirable du début à la fin. En outre, dans son interprétation du deuxième Livre des Préludes, il partage des idées interprétatives uniques, sculptant chaque texture et ligne comme pour peindre une image et raconter une histoire avec sa sonorité. [...] Là où ce disque brille vraiment, c'est dans l'arrangement de Larderet de la transcription de Caplet des Fragments symphoniques du Martyre de saint Sébastien de Debussy [...] Sur ce disque on entend deux maîtres à l’œuvre: Debussy pour l'harmonie et le style, et Larderet pour le flair et le charme. »

    Clavier Companion Magazine (USA) - N° de juillet / août 2018
    Laura Melton
  • Fanfare Magazine

    Fanfare Magazine

    mai 2018
    « C'est un récital sensationnel de deux des cycles les plus familiers de Debussy et une première mondiale de l'expansion par le pianiste Vincent Larderet de la réduction pianistique d’André Caplet des Fragments symphoniques du Martyre de saint Sébastien, musique de scène de Debussy d’après Grabriele D’Annunzio. Les critiques dans ces pages sur les travaux antérieurs de Larderet ont été unanimement positives. Peter Burwasser (40: 4) l'a regroupé avec Pollini, Brendel et Badura-Skoda comme "techniciens et intellectuels magistraux." John Bell Young écrivait (39: 3) que Larderet "s'est épanoui en effet en un grand pianiste." Et Colin Clarke (35: 5) a décrit son jeu comme "saisissant et aux timbres multiples". J'ajouterai qu'il est plein de couleurs vives, de rubato subtil, et d'une égale affinité pour les aspects contemplatifs et virtuoses de l'écriture de Debussy. »

    Fanfare Magazine (USA) N°41:5 - mai / juin 2018 
    Myron Silberstein
  • The Record Geijutsu

    The Record Geijutsu

    mai 2018
    « On peut dire que c'est une performance magnifique combinant plénitude sonore et poésie raffinée. »

    The Record Geijutsu (Japon) - N° de Mai 2018 
  • Fono Forum

    Fono Forum

    avril 2018
    « La juxtaposition de voix et d'accords individuels, la dynamique hautement différenciée et le jeu de couleurs parallèles exigent de l'interprète un maximum dans les domaines de l'agogique et de la pédale. Larderet a une grande subtilité à cet égard. [...] Les fragments symphoniques du Martyre de saint Sébastien représentent un véritable enrichissement sur le SACD de Larderet. »

    Fono Forum (Allemagne) n° 04 - 2018 / Avril 
    Gregor Willmes
  • 5 étoiles "Coup de cœur" de Classica

    5 étoiles "Coup de cœur" de Classica

    avril 2018
    « L'enregistrement de Vincent Larderet sort des sentiers battus. La musicalité du soliste, son art des transitions et la quête du mystère qui se cache derrière les apparences conviennent parfaitement à la Première Série des Images et au Livre II des Préludes auxquels le soliste apporte une dimension orchestrale (Feux d’artifice). [...] Une pierre à l'édifice debussyste. »

    Magazine Classica (France) N° 201 - avril 2018
    Michel Le Naour
  • 5 notes Pizzicato

    5 notes Pizzicato

    novembre 2017
    « [Vincent Larderet] joue avec des couleurs constamment chatoyantes le second Livre si suggestifs des Préludes de Debussy, avec beaucoup de poésie et une expression dramatique. Ainsi, la dynamique et la complexité du cycle s'expriment merveilleusement sans remettre en cause la modernité et l'architecture de la musique. »

    5 notes Pizzicato (Luxembourg)
    Remy Franck
  • Concertclassic

    Concertclassic

    novembre 2017
    « A une vingtaine de kilomètres de Strasbourg, le Musée Würth d’Erstein inauguré en 2008 offre un écrin de toute beauté pour un festival de piano dont Vincent Larderet assure la direction artistique. […] Le programme que Vincent Larderet a choisi pour la soirée inaugurale se distingue par sa densité. […] En seconde partie, Après une lecture du Dante de Liszt est joué avec grandeur, dextérité et une sonorité profonde qui souligne la prégnance de l’enseignement reçu à Lübeck auprès de Bruno Leonardo Gelber. »

    Concertclassic.com (France)
    Michel Le Naour

1 2 3 4