Play
  • Vincent_Larderet_MT1_fullsize

Biographie

Honoré par le titre de « Steinway Artist », Vincent LARDERET s’est imposé sur la scène internationale comme l'un des plus remarquables pianistes français de sa génération.


Il est salué comme un pianiste « grandiose » (PIANO News, Allemagne) pour son « jeu très lyrique » (Crescendo Magazine, Belgique), un « toucher d'une infinie souplesse » (Classica n°131) et sa sonorité orchestrale qualifiée dans Fanfare aux USA de « multi-timbred », faisant « surgir et s'envoler du clavier le mirage d'un orchestre » (Gilles Macassar, Télérama). Élu « Révélation Classique » de l'ADAMI au MIDEM de Cannes et nominé aux « International Classical Music Awards » (ICMA), il est reconnu pour l'intensité exceptionnelle de ses interprétations toujours au service du texte et du compositeur et souvent comparées aux légendes du piano telles Arrau, Michelangeli, Pollini, Zimerman, Argerich. Eric Dahan déclare dans Libération : « Conjuguant rigueur architecturale et génie du timbre, objectivité et inventivité, stylisation et lyrisme, le pianiste français s’affirme en Maître. »

Vincent Larderet interprète un répertoire éclectique qui s’étend de Scarlatti à Boulez, où les grandes œuvres romantiques et le XXème siècle tiennent une place importante. Il est aussi un ardent défenseur de la musique française, et de compositeurs moins joués comme Berg, Falla, Scriabine, Schmitt ou Szymanowski. En 2007, il donne une série de récitals consacrée à Beethoven et se distingue tout particulièrement dans l’Hammerklavier op. 106 et l’op. 111. Il participe à l’intégrale des 32 Sonates dans le cadre d’un coffret DVD prestige publié par Piano Passion. Formé à Paris par Carlos Cebro qui lui transmet la tradition d'interprétation de Vlado Perlemuter, il étudie notamment l’Œuvre de Ravel à partir des partitions personnelles de Perlemuter annotées suite aux remarques du compositeur. Il complète ses études au CRR de Rueil Malmaison où il obtient le « Prix de virtuosité », puis perfectionne son art à la Musikhochschule de Lübeck (Allemagne) auprès du célèbre pianiste Bruno-Leonardo Gelber. Parallèlement, il est lauréat de l'International Orpheum Foundation for young soloists (Suisse) et de plusieurs concours internationaux dont Maria Canals à Barcelone, A.M.A. Calabria (Italie) et Brest. Attaché à une démarche musicologique pour construire ses interprétations, il étudie l’Histoire de la musique et l’Analyse.

Vincent Larderet est programmé en récital ou concerto avec orchestre sur des scènes prestigieuses comme la Tonhalle de Zurich, le Kennedy Center de Washington, le Palau de la Musica à Barcelone, le Cultural Centre de Hong Kong, Toppan Hall de Tokyo, Potton Hall (UK), le Palais des Festivals de Cannes, la Salle Pleyel, la Salle Gaveau, la Cité de la Musique, le Parc du Château de Florans (les 2 Concertos de Ravel), l'Opéra de Nice (Triple Concerto de Beethoven), l'église Saint-Eustache (4ème Concerto de Beethoven), le Palais des Congrès de Juan les Pins (3ème Concerto de Prokofiev), le PMC de Strasbourg etc. Invité par des festivals internationaux ou séries de concerts renommés (Schleswig Holstein Musik Festival, Orpheum Music Festival, Festival Pianistico Busoni, Fantastic Pianist Series, Le French May, La Roque d’Anthéron, La Folle Journée, Festival de Besançon, Festival Berlioz, Festival Boulez, La Chaise-Dieu, Nohant Festival Chopin etc.), il se produit également comme partenaire de musique de chambre au sein de son ensemble pour 2 pianos et percussions West Side Quartet (avec Jean-Claude Gengembre, Nicolas Martynciow et Virginie Martineau) mais aussi aux côtés d'Emmanuelle Bertrand, Yi-Bing Chu, Marc Coppey, Michel Dalberto, Nicolas Dautricourt, Sol Gabetta, Pavel Sporcl et le Quatuor Debussy. Parmi les chefs et les orchestres réputés avec lesquels il a collaboré figurent Salvador Brotons, Giuseppe Cataldo, Daniel Kawka, Eric Lederhandler, Grigor Palikarov, György G. Ráth, Robert Trevino, Pierre-André Valade, l'Orchestre Philharmonique de Nice, le Sinfonia Varsovia, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestra Simfonica del Valles, le Czech Virtuosi Symphonic Orchestra, l’Orchestre Symphonique Ose, l'Orchestra Sinfonica di Sanremo et le City Chamber Orchestra of Hong Kong. Souhaitant renouveler l’expérience du concert à travers des projets novateurs et originaux, il collabore avec des musicologues lors de concerts-conférences, ou avec des metteurs en scène comme Ivan Morane pour le spectacle Impressions Debussy avec la voix de Marie-Christine Barrault, ou Vladimir Steyaert pour Le Mystère Scriabine.

Vincent Larderet est sollicité comme membre du jury de concours internationaux et donne des Master classes. Il joue en soutien des causes humanitaires Amnesty International, Vaincre la mucoviscidose, les Restos du Cœur, Enfants et Santé, France AVC etc. On a pu l’entendre sur France 3, France Musique, Radio Classique, France Inter, Radio Suisse Romande, Radio Nacional d’Espanya, Civil Radio (Hongrie), Kultur Radio RBB, WDR, MDR, HR2 Kultur, BR-klassik (Allemagne), Radio Canada, QBS (Quatar), Radio Paris-La Paz (Bolivie), Radio New Zealand et ABC Classic FM (Australie). Sa discographie disponible chez ARS Produktion, NAXOS, Chandos et INTEGRAL Classic est saluée par la critique internationale et remporte les plus hautes distinctions dont le CHOC Classica, MAESTRO de Pianiste, 4 f Télérama, la CLEF Resmusica, « recording of the month » de MusicWeb International (UK), Klassik Heute « Empfehlung » (Allemagne), 4 étoiles de RITMO (Espagne), 5 étoiles de MUSICA (Italie), JOKER de Crescendo magazine (Belgique), et le SUPERSONIC de Pizzicato (Luxembourg). Il est également responsable de premières mondiales importantes de Debussy, Ravel et Schmitt. Le SACD-CD des 2 Concertos de Ravel dirigé par Daniel Kawka est salué comme l’un des « meilleurs enregistrements de l’année » par le magazine Fanfare (USA) ainsi que « la seule version qui puisse sans réserve exister aux côtés de Michelangeli et Zimerman » par Klassik Heute (Allemagne). Son nouvel album consacré à Debussy se distingue comme l'un des évènements discographiques de 2018 pour le centenaire de la disparition du compositeur. M. Larderet est également le cofondateur du festival international Piano au Musée Würth dont il assuré la direction artistique jusqu'en 2017.

La biographie régulièrement actualisée ne doit pas être sectionnée pour publication. Ne pas utiliser de documents antérieurs mais les versions à télécharger ci-dessous.